La spasmophilie : La réflexothérapie en préventif

gestion du stress - spamophilieLa spasmophilie n'est pas une maladie, mais un ensemble de symptômes liés à un comportement. C'est donc un syndrome. Elle correspond à une réaction de peur et à ses manifestations, mais qui se produit de façon inappropriée par rapport à l'environnement. Les professionnels de santé sont des interlocuteurs privilégiés pour aider à lutter contre la survenue trop fréquente d'attaques de panique.

 

La spasmophilie est en fait la conséquence d'une hyperventilation, cette même hyperventilation étant provoquée par une tension nerveuse - stress - non contenue. Elle semble être plus fréquente chez la femme.

Le terme d'hyperventilation décrit une respiration anormalement rapide et superficielle. Elle entraîne une chute du taux de dioxyde de carbone dans le sang et provoque des évanouissements, des engourdissements et une forte tension musculaire.

Les crises aiguës d'hyperventilation peuvent être déclenchées par un choc émotionnel, un traumatisme physique, l'anxiété, un effort physique intense ou l'altitude. Il peut aussi s'agir d'une réaction de l'organisme face à une trop grande acidité dans le sang - due, par exemple à un excès d'aspirine - à un diabète non traité où à une insuffisance rénale. (Diagnostic à établir par le médecin)

Les symptômes de la crise spasmophile sont :

le manque d'air, l'engourdissement des membres supérieurs et/ou inférieurs, de la bouche, des troubles de la vision, des tensions musculaires fortes, perte de conscience possible.

Pour les personnes subissant ce type de syndrome il sera conseillé de pratiquer des techniques respiratoires pour permettre de réduire l'anxiété, de suivre une psychothérapie cognitive pour dissiper les craintes associées, la méditation laïque, toute technique de relaxation comme la réflexothérapie pour permettre de prévenir les crises et limiter l'anxiété (trouble nerveux).

Comment mieux dormir, soulager le stress ?
Ebook "Rituels Zen" Offertebookrz250